CRPA-ACRP Bulletin

CAD model of gamma radiation personal dosimeter, blueprint. 3D rendering 0

Des données claires et tout aussi précises

Pourquoi éviter les décimales ? Le responsable de la radioprotection (RRP) n’utilise pas que des chiffres, il doit aussi ajouter des unités pour quantifier les réalités radiologiques de ses équations.

FPTRPC Virtual Meeting 0

Réunion annuelle 2020 du Comité de radioprotection fédéral-provincial-territorial

Créé en 1993, le Comité de radioprotection fédéral‑provincial‑territorial (CRFPT) a pour mandat de faire progresser l’élaboration et l’harmonisation des pratiques et des normes de radioprotection au sein des administrations fédérales, provinciales et territoriales. Le Comité se réunit chaque année pour permettre aux divers responsables de la réglementation en matière de radioprotection à l’échelle du Canada de mettre en commun de l’information, de discuter de divers défis et de recommander des plans d’action.

A dinosaur cartoon figure chases a human stick figure 0

Soyons clairs : remédier aux partis pris négatifs

La série « Let’s Be Clear » donne des conseils pratiques pour aider les lecteurs du Bulletin à écrire avec plus de confiance. Dans ce numéro, nous abordons nos partis pris négatifs intrinsèques et suggérons des moyens d’y remédier par l’écriture.

Diana Moscu 0

Entrevue avec Diana Moscu, nouvelle présidente de l’ACRP

Si vous êtes un lecteur régulier du Bulletin de l’ACRP, vous savez que le rédacteur en chef Dave Niven a l’habitude d’interviewer des personnes intéressantes impliquées en radioprotection. Dans ce numéro, Dave poursuit sa série d’entrevues en discutant avec Diana Moscu, la nouvelle présidente de l’ACRP.

Grant Cubbon 0

Message du rédacteur, août 2021

En effet, la COVID-19 a dominé toutes les facettes de notre vie depuis environ seize mois maintenant. L’ACRP a dû organiser virtuellement deux assemblées générales annuelles, annuler son congrès annuel pour la deuxième fois, prolonger les périodes de qualification pour ses membres agréés (A)ACRP et s’adapter à la « nouvelle normalité ».